Partager :

Voitures, avions et maintenant bateaux commencent à montrer leurs capacités de navigation sans être humain aux commandes… physiquement parlant, bien sûr ! Le cas le plus récent, un cargo autonome, exploité par la société israélienne Orca AI, a effectué un voyage de 790 km à travers la baie de Tokyo, au Japon, sans intervention humaine sur 99 % du trajet.

Le plus admirable est qu’au cours du voyage, le navire a réussi à éviter, sans assistance humaine, entre 400 et 500 collisions.

Les navires autonomes évitent les erreurs humaines

Le « premier » cargo commercial autonome au monde a effectué avec succès un voyage d’environ 800 km dans les eaux congestionnées de la baie de Tokyo, voyageant sans intervention humaine pendant 99% du voyage. Le navire de 750 tonnes brutes était propulsé par Orca AI, dont le logiciel a aidé le navire à éviter des centaines de collisions de manière autonome.

Orca AI est une société israélienne, fondée en 2018, qui développe des solutions de navigation intelligentes, évitant les collisions et sauvant des vies. Selon l’entreprise, ses technologies garantissent la sécurité des voies navigables et des eaux profondes, éliminant les erreurs d’origine humaine de l’équation.

1652609707 44 Suzaku le cargo autonome qui a fait un voyage de

La société cherche à combler le fossé entre les navires naviguant en mer et les services côtiers 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, afin de s’assurer que les compagnies maritimes assurent la sécurité et l’efficacité de leur cargaison.

Dans le même temps, la technologie permet aux cargos d’être véritablement autonomes.

En septembre dernier, Orca AI s’est associé au groupe japonais NYK (Nippon Yusen Kabushiki Kaisha) pour tester sa technologie autonome lors d’un voyage effectué sur un cargo. Le voyage, qui a également été soutenu par la Nippon Foundation à but non lucratif, a été utilisé comme essai routier pour soutenir l’avancement des voyages en mer autonomes.

www.netcost-security.fr

Partager :