Partager :

C’EST LA NEWS ECONOMIQUE ET POLITIQUE D’ISRAELVALLEY. Etats-Unis, Israël et Arabie Saoudite. Un réajustement politique et sécuritaire réel a lieu actuellement. Ceci va certainement bénéficier aux trois pays sur les plans business, économie, politique.

Le président Joe Biden a l’intention de se rendre à Riyad d’ici la fin du mois de juin, et d’y rencontrer le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane. Avant son élection, le démocrate avait pourtant jugé que l’Arabie saoudite devait être traitée comme un État « paria » en raison de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi. Cette visite de Biden est très importante pour les israéliens qui souhaitent la signature rapide d’un accord de Paix avec l’Arabie Saoudite.

BUSINESS VISITE.

Des dizaines d’entrepreneurs israéliens, spécialisés dans la technologie, et des hommes d’affaires se sont récemment rendus en Arabie saoudite pour des discussions sur les investissements saoudiens dans les firmes et dans les fonds d’investissement israéliens.

De hauts-responsables américains sont allés en Arabie saoudite pour des discussions secrètes sur un accord de renforcement des liens entre Washington et Ryad, et qui rapprocherait également le royaume de la normalisation des relations avec l’État juif.

Selon le site d’information Axios, ce déplacement serait entré dans le cadre des initiatives visant à finaliser un accord sur le transfert du contrôle des îles de Tiran et de Sanafir, dans la mer Rouge, des mains de l’Égypte à celles de l’Arabie saoudite.

Ces îles figurent largement dans le traité de paix signé en 1979 par Israël et par l’Égypte, et leur transfert à l’Arabie saoudite nécessite un certain degré de soutien israélien. En résultat, les États-Unis et Israël pousseraient actuellement Ryad à prendre une série de petites initiatives qui permettront, à terme, la normalisation des relations avec Jérusalem.

Times of Israel et IsraelValley.

Partager :