Partager :

Le leader de l’opposition Benyamin Netanyahou a fustigé lundi le gouvernement pour l’augmentation du coût de la vie en Israël.

M. Netanyahou affirme que le gouvernement ne peut pas contrôler les prix du logement, de la nourriture et de l’essence parce qu’il finance « des causes soutenues par des parlementaires arabes ».

« Chaque semaine, ils transfèrent des milliards aux maîtres chanteurs politiques, aux partisans de la terreur et à ceux qui détestent Israël. Les citoyens israéliens sont obligés de payer des impôts élevés afin que le gouvernement puisse payer l’impôt d’Abbas, l’impôt de Tibi, l’impôt de Zoabi », a lancé M. Netanyahou. « Et pour qui ne reste-t-il rien ? Il ne reste rien pour les citoyens israéliens », a-t-il ajouté.

Le leader du Likoud a répété les accusations qu’il a déjà formulées auparavant, selon lesquelles le gouvernement dirige des fonds publics pour des projets soutenus par des députés arabes dans l’objectif d’atteindre des objectifs politiques.

« Au lieu de se battre pour faire baisser les prix et les impôts, ce gouvernement faible et extorqueur ne se préoccupe que de sa survie », a souligné M. Netanyahou.

i24News.

Partager :