Partager :

Cible potentielle des iraniens? Inbal Arieli a déjà été conférencière pour la Chambre de Commerce Israël-France à Tel-Avv et également d’IsraelValley. Elle est invitée le 25 Juillet 2022 à Tel-Aviv par la Chambre de Commerce Israël-France pour présenter son livre.

Elle figure parmi les 100 personnalités les plus influentes du high-tech Israélien. Elle fait également part des 100 conférencières les plus côtés au monde dans le domaine des nouvelles technologies.

Selon Radio J : « L’agence de presse semi-officielle iranienne Fars a publié des détails sur cinq Israéliens qui, selon elle, pourraient être ciblés par Téhéran, alors que la République islamique continue de bouillonner à propos du meurtre d’un haut responsable des Gardiens de la révolution qu’elle a attribué à Israël.

Sous le titre « les sionistes qui doivent vivre en secret », l’agence affirme que les cinq, leurs familles et collègues sont « sous étroite surveillance jour et nuit » et que beaucoup d’autres étaient également des cibles potentielles.

L’agence, citant des « sources internes du gouvernement », affirme que les cinq ont été « impliqués dans le sabotage contre les pays islamiques et l’assassinat d’activistes de la Résistance islamique ».

Les personnes nommées sont Amos Malka, ancien chef de la direction du renseignement de Tsahal ; Amir Levental, expert en cybersécurité ; Gal Ganot, un ancien officier supérieur de l’unité de renseignement 8200 de Tsahal ; Inbal Arieli, un cadre technique qui est également un ancien officier du 8200 ; et Amit Meltzer, un autre cyber-expert. L’agence publie des photos des cinq sous le mot « Wanted ».

SELON BBC. « Inbal Arieli est une serial entrepreneure israélienne, conférencière et auteure. Elle est passée de l’unité d’élite 8200 des forces de défense israéliennes à des postes de direction dans le secteur technologique israélien.

Avec une vingtaine d’années d’expériences, elle dirige à ce jour Synthesis, une société internationale d’évaluation du leadership, et son récent livre , « Chutzpah : Why Israel is a Hub of Innovation and Entrepreneurship », a été publié aux États-Unis par Harper Business et traduit en plusieurs langues, notamment en chinois, en japonais, en coréen et en hébreu.

Inbal y développe une méthode pédagogique basée sur les softskills qui peut aider n’importe qui à développer l’esprit d’entrepreneuriat ».

Partager :