Partager :

Ce jour, Israël célèbre le jour de Jérusalem – Yom Yeroushalayim. Il correspond à la date à laquelle l’armée israélienne a libéré la partie orientale de la capitale lors de la guerre des Six Jours et donc le Kotel et le Mont du Temple.

Les festivités ont été ouvertes au Kotel hier soir par une prière festive en présence de dix mille personnes. Organisée par la Fondation pour l’héritage du Mur Occidental, la mairie de Jérusalem, le ministère des affaires de Jérusalem, la prière s’est tenue en présence du Rav du Kotel, Shmouel Rabinovitch et du maire de Jérusalem, Moshé Leone. (LPH)

Les forces de sécurité israéliennes se préparent à célébrer la Journée de Jérusalem comme une opération militaire. Trois compagnies de réservistes MAGAV ont été mobilisées pour protéger les participants au « défilé des drapeaux », et des batteries du système de défense antimissile Dome de fer ont été déployées dans tout Israël.

Tsahal est prête à tout scénario, y compris des attaques à la roquette sur le Sud et le Nord du pays, mais selon les informations militaires, le Hamas ne veut pas aggraver la situation et se limitera à des appels enflammés aux Palestiniens vivant dans les territoires comme aujourd’hui, où Ismail Khaniya a appelés à répondre au « défilé de drapeaux » palestinien comme le « jour de la colère ».

Dans le même temps, le Hamas et d’autres groupes terroristes à Gaza menacent de réagir en « organisant un défilé de drapeaux sur le territoire d’Al-Aqsa », et non dans le quartier musulman de la Vieille Ville. Les participants au défilé ne seront pas autorisés sur le Mont du Temple, et le Hamas en est conscient.

Les services de sécurité estiment que les terribles avertissements contre des actions que personne ne prévoit sont un bon signe que le Hamas n’est pas prêt pour une répétition du scénario de l’année dernière, lorsqu’une salve de roquettes sur Jérusalem lors du « défilé du drapeau » a provoqué une guerre à Gaza.

Le coordinateur du gouvernement dans les territoires palestiniens a appelé les Palestiniens à ne pas écouter les instigateurs et à ne pas mettre en péril le travail d’amélioration de la situation socio-économique de l’AP qui, selon lui, le gouvernement israélien mène. L’officier de Tsahal a assuré qu’il n’y aurait pas de « déviations par rapport au statu quo » et que le défilé suivrait son itinéraire habituel, comme il l’avait fait le jour de Jérusalem à chaque fois depuis trente ans.

istes-magav-a-jerusalem/#utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=preparatifs-de-la-journee-de-jerusalem-dome-de-fer-sur-tout-israel-trois-compagnies-de-reservistes-magav-a-jerusalem

Partager :