Partager :

Le conseil de la mairie de Paris Centre a récemment annoncé l’inauguration d’une place qui portera le nom d’Albert Memmi. L’information, a été relayée par le compte Twitter de la mairie le 16 mai.

Issu d’un milieu aux multiples origines, Albert Memmi était un écrivain et essayiste juif tunisien, naturalisé français en 1973. Il a notamment fréquenté des figures de la littérature française, comme Albert Camus ou Jean-Paul Sartre, et a écrit de nombreux ouvrages qui traitent des relations entre peuples colonisateurs et populations colonisées (Portrait du colonisé, précédé du portrait du colonisateur, 1957).

En 2004, l’Académie Française lui décerne le Grand prix de la francophonie pour l’ensemble de son œuvre écrite en français. Albert Memmi est aussi le père des concepts de « judéité », ensemble des critères qui constituent l’identité juive, et « d’hétérophobie », qui désigne le refus d’autrui au nom de n’importe quelle différence et dont le racisme en est une expression.

Albert Memmi est décédé le 22 mai 2020 à 99 ans. Il aura dévoué sa vie entière aux relations entre Juifs et Arabes. Si la date de l’inauguration n’a pas encore été dévoilée, la place se situera à l’intersection des rues du Temple et de la Verrerie.

Charlotte Adda

RadioJ.

Partager :