Partager :

En portant la coopération indo-israélienne dans le domaine de l’agriculture à un niveau supérieur, 75 villages d’excellence seront créés en Inde avec la coopération israélienne pour marquer le 75e anniversaire de l’indépendance du pays, a déclaré mercredi le ministre de l’agriculture et du bien-être des agriculteurs, Narendra Singh Tomar, en Israël pour une visite de quatre jours.

Il a exprimé l’espoir qu’au moment où l’Inde et Israël célèbrent les 30 ans de l’établissement de leurs relations diplomatiques, le partenariat actuel entre les deux pays sera renforcé par des « visites mutuelles et le partage d’expériences » et il a décidé de créer 75 villages d’excellence avec la collaboration d’Israël et 75 autres suivront par la suite ».

Il existe actuellement 29 centres d’excellence pleinement opérationnels en Inde, qui fournissent des informations essentielles sur les technologies émergentes dans le secteur agricole afin d’améliorer le rendement des agriculteurs.

Les relations commerciales entre les deux pays seront également stimulées dans un avenir proche, a déclaré le ministre israélien de l’agriculture.

L’Inde et Israël ont convenu d’achever le processus de finalisation d’un accord de libre-échange (ALE) d’ici la fin du mois de juin de cette année. Cet accord a été conclu lors d’une réunion entre le ministre des affaires étrangères, S. Jaishankar, et son homologue israélien, Yair Lapid, en octobre de l’année dernière, lors de la visite de l’EAM en Israël.

La délégation a visité les installations de Green 2000 – Agricultural Equipment and Know How Ltd. et NETAFIM Ltd. qui sont engagées dans la planification, la mise en place, la consultation et la gestion continue de divers projets de micro-irrigation et d’irrigation intelligente à travers le monde.

« L’apprentissage de l’application de la technologie et des procédures innovantes dans l’agriculture, en mettant l’accent sur les cultures de haute valeur, les légumes et les fruits, a été le point fort de la visite », a déclaré la délégation.

M. Tomar a également eu une table ronde avec plus d’une demi-douzaine de startups israéliennes du secteur de l’agronomie à l’Institut israélien d’exportation et de coopération internationale. Il a invité les entreprises à travailler en Inde.

La délégation a visité l’Institut Volcani, connu pour son expertise en matière d’agriculture dans des conditions arides, sur des sols peu fertiles, d’irrigation à l’aide d’effluents et d’eau salée, et de minimisation des pertes après récolte grâce aux dernières méthodes de contrôle des parasites et de stockage et qui compte des étudiants indiens qui y sont en formation.

L’utilisation de la technologie des drones avec la combinaison de la cartographie et de la photographie avancées a été démontrée à Ganei Khna’an, près du kibboutz Naan, pour la délégation indienne pendant la visite et le ministre a également visité une ferme appartenant à une agricultrice d’origine indienne, Sharon Cherry, qui cultive des légumes indiens dans la zone désertique du Néguev.

La délégation s’est également entretenue avec une équipe de MASHAV, l’agence de coopération au développement international du ministère israélien des affaires étrangères.

Source : Outlook India & Israël Valley

 

Partager :