Partager :

Faisant un grand pas en avant dans sa mission de s’imposer en tant que leader dans le secteur des semi-conducteurs et du matériel informatique dans le pays, l’État de Karnataka (sud de l’Inde) a signé un protocole d’accord avec la joint venture Israël-Dubaï ISMC Analog Fab Private Limited pour créer une usine de fabrication de semi-conducteurs avec un investissement de 22 900 millions de roupies (3 milliards de dollars) en présence du ministre en chef Basavaraj Bommai.

L’entreprise s’apprête à mettre en œuvre l’intégralité du projet sur une période de 7 ans, avec un potentiel de 1500 emplois.

Le secrétaire général adjoint du département des technologies de l’information, le Dr E.V. Ramana Reddy et le directeur de l’ISMC, Ajay Jalan, ont signé le protocole d’accord.

Le Karnataka est déjà un pionnier dans les secteurs de l’informatique, des télécommunications et de la recherche et du développement. Le protocole d’accord avec l’ISMC fera du Karnataka une destination de choix pour la technologie des semi-conducteurs, a déclaré M. Bommai dans son discours après la signature du protocole d’accord.

« Le Karnataka a signé ce protocole d’accord majeur alors que de nombreux autres États sont en concurrence pour attirer les investissements dans le secteur des semi-conducteurs. Nous comprenons que ce ne sont pas seulement les concessions ou les incitations, mais aussi l’écosystème favorable qui est nécessaire pour attirer les investisseurs. L’État dispose des meilleures infrastructures et de ressources humaines qualifiées », a affirmé M. Bommai. C’est un grand pas en avant pour le secteur des semi-conducteurs. Des défis nous attendent. Le protocole d’accord nous permettra de transformer ces défis en opportunités, a affirmé M. Bommai.

Le gouvernement de l’Union, sous la direction éclairée du Premier ministre Narendra Modi, a lancé la Semiconductor Mission et a incité le Karnataka à prendre la tête de la marche dans ce secteur, a déclaré M. Bommai. Le protocole d’accord a fourni un forum pour les échanges technologiques et culturels entre Israël et l’Inde, a déclaré M. Bommai, qui a demandé à l’ISMC de ne pas se contenter d’installer l’usine ici, mais d’apporter à cette usine du Karnataka les derniers développements de la technologie au fur et à mesure de son évolution.

Le ministre de l’enseignement supérieur, des technologies de l’information et de la communication, CN Ashwathnarayan, et de hauts fonctionnaires étaient également présents à cette occasion. L’ambassadeur d’Israël en Inde Naor Gilon, le consul général Tammy Ben-Haim, le chef de mission adjoint de l’Inde Limor Bletter, le secrétaire principal du ministre en chef N Manjunath Prasad, le commissaire au développement industriel Gunjan Krishna, le directeur du département des industries et du commerce Meena Nagaraj et d’autres étaient présents.

Source : The Hansindia & Israël Valley

Partager :