Partager :

Neuf inventions israéliennes ont été récemment classées dans le « Top 100 des meilleures inventions» du Time Magazine dont lemonade.

Fondée par les entrepreneurs en série Daniel Schreiber et Shai Wininger, Lemonade relève le plus grand défi que vous puissiez imaginer : ils veulent rendre le monde de l’assurance amusant, attrayant et même – vous allez rire – sexy.

Daniel Schreiber. « En 2015, Shai Wininger (cofondateur de Lemonade) et moi étions de nouveaux venus dans le secteur. Nous avions passé l’intégralité de notre carrière dans le domaine de la technologie et cherchions à franchir une nouvelle étape de développement en bousculant une industrie. Lorsque nous sommes tombés sur l’assurance, presque par hasard, nous avons eu une révélation.

Ce secteur a un taux de pénétration de presque 100 % des foyers. Et pourtant, nous l’avons trouvé inchangé. Les entreprises qui le dominaient il y a plus de cent ans – Axa a près de 200 ans ! – sont toujours les mêmes aujourd’hui. Nous avons découvert que l’assurance souffrait d’un manque de confiance de ses clients. Découvrir un secteur inchangé et mal-aimé, c’est le rêve de tout entrepreneur ! »

Lemonade utilise des technologies de pointe et une exécution véritablement de classe mondiale pour offrir à ses clients la possibilité d’utiliser une application superbement bien conçue et de réclamer leur prime d’assurance en à peine quelques secondes.

Lemonade a levé des fonds auprès des plus grands investisseurs mondiaux et évolue extrêmement rapidement. L’application est lancée toutes les semaines dans de nouvelles villes et commence à faire de l’ombre aux plus grandes compagnies d’assurances du monde, rapidement laissées pour compte.

Lemonade est soutenue par des investisseurs tels que Aleph, General Catalyst, GV (anciennement Google Ventures), Sequoia Capital, Thrive Capital, Axa XL, et l’investisseur technologique japonais SoftBank. Depuis décembre 2017, Lemonade a levé un total de 120 millions de dollars. Lemonade est cotée à la bourse de New York sous le symbole LMND. Lemonade a annoncé en 2020 qu’elle avait dépassé le cap du million de clients actifs.

LE PLUS. Lemonade émet ses propres polices d’assurance et est réassurée auprès de Lloyd’s of London et d’AXA.

Le business model de Lemonade diffère de celui des compagnies d’assurance traditionnelles. Lemonade prélève une commission fixe de 25 % sur la Prime d’assurance de ses assurés, les 75 % restants étant réservés au paiement des sinistres et à l’achat de réassurance. Les fonds non utilisés des cotisations sont redistribués à des associations choisies par ses assurés, lors du “Giveback” annuel.

Lemonade utilise des chatbots pour émettre des polices d’assurance et gérer les demandes d’indemnisations lors de sinistres. En 2016, un client a déposé une demande d’indemnisation pour un manteau volé ; après avoir répondu à quelques questions sur l’application et partagé un rapport depuis son iPhone, le chatbot de Lemonade a établi un record du monde en examinant, approuvant et payant la demande d’indemnisation en trois secondes.

Lors de leur souscription à Lemonade, les assurés sélectionnent une association qui recevra des paiements sur une base annuelle à partir des primes non réclamées (également connues sous le nom de bénéfices de souscription) de leur cohorte respective. (Source : El Al)

Partager :