Partager :

SPECIAL RADIOJ. Bonjour Steve. Nous allons parler d’Amazon et du hightech israélien.

Les chiffres le prouvent. Le Groupe Amazon est de plus en plus actif en Israël. La raison est simple : Israël possède un vivier de startups dans le domaine de la robotisation des entrepôts et autres sites industriels.

La firme américaine recherche des startups qui possèdent des technologies permettant d’éviter à ses employés des accidents du travail. Le Groupe Amazon, qui a embauché plus de 300 000 personnes en 2021, est critiqué pour sa sécurité et le traitement des employés d’entrepôt. Une étude récente a révélé que les travailleurs d’Amazon ont subi des blessures graves deux fois plus que les entreprises concurrentes.

Avec près de 1,5 million d’employés, Amazon est la deuxième entreprise américaine à employer plus d’un million de personnes dans le monde. On estime qu’Amazon possède plus de 2 000 installations dans le monde.

Amazon a décidé de racheter l’israélien BionicHIVE basé à Sdérot. La firme américaine a reconnu BionicHIVE « pour sa solution différenciée capable d’optimiser la sécurité autour de tâches répétées, à n’importe quelle hauteur, sur le lieu de travail de la chaîne d’approvisionnement, et c’est le genre de technologie qui tire l’innovation vers l’avant ».

Le co-fondateur de BionicHIVE a déclaré : « En tant qu’Israélien, c’est extraordinaire d’être l’une des très rares entreprises dans lesquelles Amazon a investi ici et la première dans le domaine de la réalisation. C’est une formidable reconnaissance de notre approche unique et un grand pas en avant vers l’expansion et la mise à l’échelle au niveau international. »

CAPITAL RISQUE, ISRAËL & AMAZON.

Le « Fonds d’innovation industrielle » d’Amazon, qui est actif en Israël, a pour objectif de « soutenir les technologies émergentes par le biais d’investissements directs, conçus pour stimuler l’invention et résoudre les défis les plus difficiles du monde à travers les opérations de traitement des clients, la logistique et les solutions de chaîne d’approvisionnement ».

Le fonds de capital-risque est doté d’un milliard de dollars. Le géant de la technologie l’utilisera pour soutenir les entreprises de toutes les étapes développant des technologies de traitement des clients, de logistique et de chaîne d’approvisionnement.

Le premier lot d’entreprises à obtenir un financement de la Fonds d’innovation industrielle d’Amazon comprennent des startups qui créent des technologies portables pour améliorer la sécurité dans les centres de distribution et des robots conçus pour travailler aux côtés des personnes.

 

Partager :