Partager :

Anne L’Huillier, Professeure de physique atomique et chercheuse à NanoLund, figure parmi les co-lauréats du prix israélien Wolf, l’un des prix les plus prestigieux dans le domaine de la physique-chimie.

Depuis 1978, les prix Wolf sont attribués chaque année par la Fondation israélienne Wolf à des artistes et scientifiques de haut niveau venant du monde entier. Cette fondation a pour ambition de mettre en avant des réalisations d’exception en sciences et en arts. En sciences, des prix sont décernés dans cinq disciplines : la médecine, l’agriculture, les mathématiques, la physique et la chimie. Aussi, en physique et en chimie, le prix Wolf est souvent considéré comme le prix le plus prestigieux après le prix Nobel. Le prix comprend un certificat et une récompense financière de 100 000 $. À ce jour, 345 scientifiques et artistes du monde entier ont reçu cette distinction.

La Fondation Wolf a annoncé le nom des lauréats de ce prestigieux prix Wolf de physique de 2022, récompensés pour leurs importantes contributions dans les domaines de la science des lasers ultrarapides et de la physique des attosecondes.

Parmi les co-lauréats de ce prix figure la chercheuse franco-suédoise Anne L’Huillier de l’Université de Lund, aux côtés de Paul Corkum de l’Université d’Ottawa, de Ferenc Krausz de l’Institut Max Planck d’optique quantique et de Ludwig Maximilian de l’Université de Munich.

Professeure de physique atomique et chercheuse à NanoLund, Anne L’Huillier est une physicienne de renommée mondiale dans le domaine de la physique expérimentale de l’attoseconde. Dans le cadre de ses recherches, Anne L’Huillier utilise la technologie laser pour créer des impulsions lumineuses incroyablement courtes (de l’ordre d’une attoseconde, soit d’un milliardième de milliardième de seconde). Ces travaux permettent d’étudier le mouvement des électrons à l’intérieur des atomes et des molécules.

En étant récipiendaire du prix Wolf 2022, la Professeure Anne L’Huillier devient la première femme à recevoir cette récompense en 44 ans.

JPEG

Partager :