Les femmes dans le secteur des hautes technologies en Israël.

Par |2022-04-25T05:40:19+02:00avril 25th, 2022|Catégories : HIGH-TECH|
Partager :

En mars 2022, l’Autorité israélienne de l’innovation a publié un rapport témoignant de la sous-représentation des femmes dans le secteur des hautes technologies en Israël, soulignant la nécessité de multiplier les efforts pour pallier ce manque.

En Israël, des millions de shekels ont été investis au cours des dernières années dans des programmes visant à favoriser l’intégration des femmes dans le secteur des hautes technologies. Toutefois, ces efforts n’ont pas conduit à une amélioration significative de la part des femmes dans ce domaine. Aussi, en mars 2022, l’Autorité israélienne de l’innovation (IIA) a publié un rapport intitulé « Women in High-Tech », qui met bien en évidence l’enjeu actuel de l’intégration des femmes dans l’écosystème technologique israélien, où elles sont encore largement sous-représentées.

Le rapport fait état de la faible représentation des femmes dans le domaine des hautes technologies, avec seulement 30% d’entre elles travaillant dans ce secteur. Aussi, ce phénomène s’observe tout au long de leur carrière – éducation, service militaire, emploi, etc. – comme en témoignent plusieurs chiffres clés du rapport :

  • A l’université, les femmes ne représentent que 30% des étudiants dans les filières liées à la haute technologie. A noter que ce chiffre a néanmoins augmenté de 64% au cours de la dernière décennie.
  • Dans le service militaire obligatoire, moins d’un quart de femmes occupent des postes en développement et cyber.
  • Les postes de direction sont encore très peu occupés par des femmes (avec moins d’un quart d’entre elles d’après un échantillon d’entreprises de technologies publiques israéliennes). De plus, les femmes représentent moins de 10% des dirigeants des start-ups israéliennes fondées entre 2010 et 2021 et seulement 16,5% des chefs de fonds d’investissement sont des femmes.

Dans un communiqué accompagnant le rapport publié par l’IIA, Orit Farkash-Hacohen, la Ministre israélienne des sciences, de la technologie et de l’espace, a déclaré que le ministère avait pour ambition d’augmenter le nombre de femmes dans le secteur des hautes technologies d’ici deux ans. Il entend également doubler les programmes visant à encourager les femmes à poursuivre des carrières dans les domaines de l’ingénierie et des sciences exactes.

Auteure : Auriane Djian, chargée de mission scientifique au sein du Service de coopération scientifique et technologique de l’Institut français d’Israël.

Source : https://www.calcalistech.com/ctechnews/article/byijwa411c

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut