Partager :

La banque centrale israélienne ajoutera le yuan chinois tout en réduisant ses avoirs en dollars et en euros dans le but de diversifier ses allocations de réserves et d’allonger son horizon d’investissement, a rapporté Bloomberg.

« Nous devons examiner la nécessité d’obtenir un rendement dans les réserves qui couvrira les coûts de la responsabilité », a déclaré le sous-gouverneur de la Banque d’Israël, Andrew Abir, dans une interview.

En plus du yuan, la banque ajoutera également les dollars canadien et australien, signalant un changement dans les « lignes directrices et la philosophie d’investissement globales » de la banque, a déclaré Abir. Auparavant, la banque ne détenait que des dollars américains, des euros et la livre sterling.

Le stock de réserves d’Israël dépasse 200 milliards de dollars pour la première fois. À l’avenir, le yuan occupera 2 % des réserves de la banque, et les devises canadienne et australienne auront 3,5 % chacune, selon le rapport annuel de la banque.

Les nouveaux ajouts signifient que la part de l’euro passera de 30 % à 20 %, et que le dollar représentera 61 %, en baisse par rapport à 66,5 %.

Selon le Fonds monétaire international, la part du dollar dans le total des réserves monétaires mondiales est tombée à son point le plus bas en plus de deux décennies, suscitant des spéculations sur la hausse du yuan chinois.

La Chine a longtemps fait pression pour que le yuan remplace le dollar en tant que monnaie de réserve de référence.

Source : Alliance.

 

Partager :