Partager :

Mimi Reinhardt était la secrétaire de l’industriel allemand qui a sauvé plus de 1 000 juifs pendant la guerre.

Elle s’est éteinte vendredi à l’âge de 107 ans. Elle vivait en Pologne à Cracovie pendant la guerre, après elle a immigré à New-York. Puis a finalement fait son alya il y a près de 20 ans pour y rejoindre son fils unique. Ces dernières années elle vivait dans une maison de retraite près de Herzliya. ES (Radio J)

SELON BFMTV.

Les listes qu’elle a rédigées et fournies à son patron Oskar Schindler ont permis de sauver plus de 1000 juifs de la mort dans les camps d’extramination nazis durant la Seconde guerre mondiale. Mimi Reinhardt s’est éteinte en Israël à l’âge de 107 ans, comme l’a signalé ce vendredi sa famille.

La secrétaire d’Oskar Schindler, Mimi Reinhardt, qui avait rédigé la célèbre liste de l’industriel allemand ayant sauvé plus de 1000 juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, s’est éteinte en Israël à l’âge de 107 ans, a indiqué vendredi sa famille. « Ma grand-mère si chère et si unique vient de s’éteindre à l’âge de 107 ans. Repose en paix », a écrit en hébreu à des proches sa petite-fille Nina, dans un message consulté par l’AFP.

D’origine autrichienne et juive elle-même, Mimi Reinhardt vivait à Cracovie, en Pologne, avant la Seconde guerre mondiale et avait été engagée par Oskar Schindler pour lequel elle a travaillé jusqu’en 1945.

Pendant la guerre, elle avait dressé les listes des employés juifs sauvés des chambres à gaz nazies par Oskar Schindler, dont le récit a été popularisé par le désormais classique du réalisateur Steven Spielberg, la Liste de Schindler, couronné de sept Oscars et de dizaines de prix internationaux.

Partager :