Partager :

Après avoir longtemps refusé de fournir des équipements défensifs à l’Ukraine, Israël envisage à nouveau de transférer des gilets de protection et des gilets pare-balles au pays assiégé.

Les responsables de carrière du ministère des Affaires étrangères ont fait pression pour envoyer l’équipement de protection en Ukraine, arguant qu’il ne serait utilisé qu’à titre purement défensif, y compris par des personnes telles que des médecins ou des civils, et ne piquerait donc probablement pas la Russie, selon la radio militaire.

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé à la station de radio que « la question est actuellement en discussion ». La décision finale d’envoyer ou non l’équipement appartient au Premier ministre Naftali Bennett et au ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid.

Jérusalem a évalué pour la première fois les demandes ukrainiennes d’équipement défensif en mars. Plus récemment, des images dévastatrices provenant de la banlieue de Kiev, Boutcha, ont galvanisé de nombreux pays contre l’effort russe et ont conduit à un changement de ton marqué chez les politiciens israéliens.

Les dirigeants occidentaux se sont unis dans l’indignation lorsque des dizaines de corps ont été retrouvés dans les rues et dans des fosses communes à Bucha après que les troupes russes se sont retirées de la ville dévastée, mettant à nu les horreurs d’une guerre de 40 jours qui a tué des milliers de personnes. L’Ukraine et les pays occidentaux ont accusé les troupes russes de crimes de guerre, ce qui a suscité des vœux d’action devant la Cour pénale internationale.

Gabriel Attal (Radio J).

Partager :