Partager :

RADIO J. J’ai était invité cette semaine à la « Fashion Week de Tel-Aviv »et eu l’occasion d’assister au défilé du collège Shenkar d’Israël de stylisme, de mode.

COLLEGE. Le Shenkar College of Engineering, Design and Art est un collège public à Ramat Gan. Il a pour but de « servir l’industrie israélienne en fournissant des qualifications académiques et des services de R&D pour les industries modernes ».

La technologie israélienne a joué un rôle central dans l’essor de la technologie de la mode, avec des start-ups et des designers locaux qui exploitent les points forts du pays dans des domaines tels que l’intelligence artificielle, le commerce électronique, la technologie 3D, et plus encore pour transformer à la fois la production et la découverte de produits de la mode.

Au cœur des turbulences mondiales causées par la crise du coronavirus, certaines de ces technologies mettent en évidence des façons nouvelles et innovantes pour les acheteurs et les designers d’interagir avec la mode tout en respectant les lignes directrices de la distanciation sociale et en préservant la sécurité du public – qu’il s’agisse de permettre des expériences d’achat en ligne plus fluides ou d’offrir de nouvelles perspectives d’apprentissage à distance.

Shenkar a été classé comme la cinquième école de design la plus « influente » dans le monde et la 11ème meilleure école de son genre dans l’ensemble, selon les classements compilés par le journal Business of Fashion.

FASHION WEEK. La Fashion Week de Tel-Aviv permet aux créateurs israéliens de présenter leur collection, de développer des projets ambitieux, d’établir des connexions, de rencontrer des journalistes et aussi, de répondre à des commandes multiples. Elle a eu lieu cette année du 3 au 6 avril.

Cet évènement est devenu une plate-forme permettant aux sponsors et partenaires de partager leurs messages et d’impliquer les invités. Depuis sa création en 2011, la Fashion Week de Tel-Aviv a établi un partenariat avec le ministère du Tourisme, le ministère des Affaires étrangères, la municipalité de Tel-Aviv et l’Institut des exportations. Depuis 2019, le Ministère de l’Economie s’est aussi associé à cet évènement.

DEFILE. Le défilé était d’une grande beauté. Un défilé innovant, créatif, coloré, imaginatif accompagné d’une musique de tous les continents.

Des jeunes de toutes les couleurs. Nous avons sillonné cette Fashion Week qui nous a vraiment émerveillé par sa force d’attraction. Les israéliens sont en train de réinventer les défilés. La Houtspa israélienne se retrouve dans la mode. Les codes sont cassés.

On peut être mannequin et n’être pas très beau. Ne pas avoir un corps parfait est acceptable à Tel-Aviv. Dans le passé nous avions assisté à des défilés. Et nous avions été étonné et surpris par la beauté des femmes… au teint cireux! Le musée Grévin sur scène. Ici à Tel-Aviv la beauté était partout. Naturelle. Eclatante dans le soleil de Tel-Aviv. La générosité aussi…

 

Partager :