Partager :
Le saviez-vous? Les entreprises de mode du monde entier, et d’Israël, se tournent de plus en plus vers le metaverse (1). C’est le thème qui passionne les visiteurs de la Fashion Week de Tel-Aviv qui ouvre ce jour.
La Fashion Week de Tel-Aviv permet aux créateurs israéliens de présenter leur collection, de développer des projets ambitieux, d’établir des connexions, de rencontrer des journalistes et aussi, de répondre à des commandes multiples. Elle a lieu cette année du 3 au 6 avril. 

(1) Metaverse. Les grandes marques peuvent interagir avec de nouveaux consommateurs lors d’une expérience virtuelle. Le metaverse (contraction de « méta » et « univers », c’est-à-dire méta-univers) est un réseau d’environnements virtuels toujours actifs dans lequel de nombreuses personnes peuvent interagir entre elles et avec ces objets numériques tout en exploitant des représentations virtuelles – ou avatars- d’elles-mêmes.Un article de  journalducoin.com vous explique tout sur la « Metaverse Fashion Week ». (lire ci-dessous).

LE PLUS. Selon journalducoin.com
« Le week-end dernier, Decentraland a accueilli la Metaverse Fashion Week. Cet événement de quatre jours présentait des défilés sur des pistes virtuelles. Un grand nombre de marques de luxe traditionnelles et des marques numériques y ont participé, notamment Dolce & Gabbana, Etro, Tommy Hilfiger, Estée Lauder et Elie Saab.

Les maisons de mode numériques Auroboros, DressX et republiqe ont ouvert des magasins dans des quartiers de mode du metaverse. À la Fashion Week de New York, les événements peuvent avoir lieu dans différents arrondissements de la ville. C’est un peu pareil pour le MVFW de Decentraland qui s’est matérialisé dans différents quartiers du metaverse.

Dolce & Gabana a dévoilé 20 tenues complètes destinées au metaverse qu’ils ont spécialement conçues pour la Fashion Week Metaverse. La marque a utilisé des avatars à tête de chat pour présenter la collection. Après le défilé, la collection complète est devenue visible dans une boutique éphémère Dolce & Gabbana dans le quartier de la mode de Decentraland. UNXD, ainsi que Vogue Arabia, étaient les principaux partenaires de Decentraland pour cet évènement.

Récemment, D&G a vendu une série de NFT pour environ 6 millions de dollars dans le cadre d’une collection créée avec UNXD. La prochaine étape de D&G dans le metaverse est le lancement de la communauté DGFamily. Les détenteurs de NFT DGFamily recevront des airdrops de cette collection de la MVFW.

Etro, d’autre part, a décidé de présenter une collection du monde réel pour son premier défilé de mode dans le metaverse. Baptisée « Liquid Paisley », la collection se compose de tenues prêt-à-porter portées par 20 meta-mannequins et célèbre l’un des imprimés emblématiques de la maison de couture. Elle comprend également une gamme d’accessoires. En effet, sacs, chapeaux et chaussures sont également au rendez-vous. Également en partenariat avec UNXD, Etro a mis en place une boutique éphémère dans l’UNXD Luxury District regorgeant d’autres boutiques de créateurs.

Deux autres marques italiennes, Hogan et Giuseppe Zanotti, ont lancé des collections NFT pour l’occasion. En collaboration avec Exclusible, Hogan a lancé la collection NFT « Untraditional » de la toute première sneaker de la marque. Ils ont aussi mis en place une boutique éphémère à Decentraland pendant l’évènement.

Le créateur italien Giuseppe Zanotti a aussi lancé une série de baskets en NFT pour la MVFW. Cette collaboration avec DeadFellaz appelée « COBRAS » est sortie en édition limitée uniquement numérique. Deadfellaz propose également des vêtements via le protocole Boson pour aller avec les COBRAS.

La maison de couture du metaverse republiqe aussi est de la partie. Elle s’est associée à la plateforme Monnier pour lancer un magasin d’accessoires dans le quartier de la mode de Decentraland. La marque américaine COACH était présente dans le magasin pour convertir un article physique en un accessoire NFT. En effet, republiqe a aidé COACH à créer son tout premier NFT du sac à main « Pillow Tabby Shoulder ».

Par ailleurs, republiqe a présenté cinq tenues sur mesure pour son magasin. La marque a aussi travaillé avec d’autres créateurs, notamment Axel Arigato, Ester Manas, Wandler et Osoi. La boutique virtuelle de la marque permet aux utilisateurs de Decentraland d’entrer, de voir et d’acheter n’importe quel vêtement.

Les NFT de mode sont clairement une grande tendance alors que de plus en plus de designers grand public lancent des collections NFT dans le metaverse cette année. Comme les fashionistas utilisent de plus en plus les NFT pour exprimer leur style sur les plateformes Web3 et dans le monde réel, l’avenir de la mode numérique sera probablement favorable à ceux qui ont l’avantage d’être arrivés les premiers. Ça en est donc bel et bien fini pour les pulls moches sur Decentraland ! »

Lipucciu

Tombé sous le charme depuis 2017, je suis passionné par la blockchain et les cryptomonnaies. Éternel curieux, j’étudie sans cesse cet écosystème futuriste et éprouve un grand plaisir à partager mes connaissances et fascinantes découvertes.

Partager :