Partager :

Yasinya est arrivée à la clinique avec ses poumons presque complètement encombrés

Une fillette ukrainienne de 4 ans souffrant d’une maladie génétique rare a été sauvée dans une clinique israélienne gérée par le personnel de l’hôpital Hadassah de Jérusalem installée dans la ville polonaise de Przemyśl, près de la frontière avec l’Ukraine, pour soigner les réfugiés.

Originaire de Dnipro, en Ukraine, Yasinya, son frère de 8 ans et leur mère ont quitté la ville alors que les forces russes intensifiaient leurs bombardements.

Yasinya a souffert de fibrose kystique toute sa vie. La maladie affecte plusieurs organes, y compris les poumons, le pancréas, le foie, les reins et l’intestin, et nécessite une prise de médicaments quotidienne.

La petite nécessite également trois séances de ventilation assistée et de physiothérapie respiratoire afin d’éliminer le mucus de ses poumons.

i24News.

Mais au milieu de leur évasion chaotique, il était devenu impossible pour la petite fille de suivre son traitement.

« Lorsqu’ils sont arrivés pour la première fois à la clinique du camp de réfugiés, la mère a décrit comment elle et ses deux enfants avaient passé cinq jours sur les routes sans pouvoir soigner la petite, ce qui a détérioré son état, mettant sa vie en danger », a déclaré le Dr Alex Gileles de l’hôpital Hadassah, un expert en pneumologie pédiatrique spécialisé dans le traitement des enfants atteints de maladies pulmonaires aiguës et chroniques.

Yasinya est arrivée à la clinique avec « ses poumons presque complètement encombrés, » se souvient Gileles.

Gileles et son équipe ont fourni à Yasinya les médicaments dont elle avait désespérément besoin et ont enseigné à sa mère la physiothérapie nécessaire pour sa fille.

Cette semaine, l’hôpital de campagne israélien a commencé à recevoir ses premiers patients dans l’ouest de l’Ukraine.

Partager :