Partager :

“Etoile brillante”. C’est le nom du “projet” approuvé par le Gouvernement israélien dans le cadre d’un programme d’aide à l’Ukraine: Un hôpital de campagne dans l’ouest du pays, précisément à Mostyska.

A hauteur de 21 millions de shekels, ( 6,4 millions de dollars ), les fonds sont octroyés par le Bureau du Premier ministre, le Ministère de la Santé, celui des Affaires étrangères, la Fondation de la famille Charles et Lynn Schusterman, l’American Jewish Joint Distribution Comité.

Aux commandes, le centre hospitalier Sheba et la Caisse de santé Clalit.

Un hôpital en bonne et due forme: Des Unités pour enfants, des Unités pour adultes, une salle d’urgence, une salle d’accouchement, une clinique “premiers soins”, 65 médecins et infirmières. Des capacités de laboratoire et d’imagerie, y compris des laboratoires de rayons X, seront disponibles, ainsi que des technologies médicales à distance mises au point par le Sheba Medical Center d’Israël. L’Hôpital sera géré et protégé par des civils.

“Nous sommes en train d’établir un hôpital de campagne pour les Ukrainiens blessés qui fonctionnera sur le terrain”, s’est félicité Naftali Bennett en remerciant le ministère de la Santé et celui des Affaires étrangères.

Pour rappel: Israël a déjà envoyé à l’Ukraine un premier chargement d’aide humanitaire de cent tonnes, comprenant matériel médical, médicaments, purificateurs d’eau, tentes, couvertures et sacs de couchage.

A Israël donc de gérer sa réaction à la guerre de la Russie contre l’Ukraine: critiqué pour n’avoir pas pris de mesures fortes contre Moscou et pour ne s’être pas joint aux pays qui ont sanctionné la Russie, l’Etat hébreu cherche à trouver un équilibre délicat illustrant les bonnes relations qu’il entretient avec les deux pays.

Tribune Juive.

www.tribunejuive.info

Partager :