Partager :

Un accord de libre-échange entre Israël et les Émirats arabes unis devrait être signé d’ici la fin mars, a déclaré l’ambassadeur émirati en Israël Mohamed Al Khaja dans un tweet mercredi matin.

Les pourparlers pour l’établissement de l’accord de partenariat économique global (CEPA) ont débuté en novembre dernier entre la ministre de l’Economie Orna Barbivai et son homologue émirati Abdulla bin Touq Al Mari.

L’accord comprendra « des questions relatives au commerce des marchandises, y compris la réglementation, les douanes, le commerce des services, les marchés publics, le commerce électronique et la préservation des droits de propriété intellectuelle », avait alors révélé Ohad Cohen, directeur de l’Administration du commerce extérieur et négociateur en chef de l’équipe israélienne.

Le CEPA « servira d’accélérateur à une prospérité économique significative » entre les deux nations, a ajouté mercredi l’ambassadeur.

Le commerce a considérablement augmenté entre Israël et les Émirats arabes unis depuis la signature des accords d’Abraham en septembre 2020.

Au cours des sept premiers mois de 2021, les échanges commerciaux entre ces pays ont enregistré une hausse de 234% par rapport à la même période en 2020.

Selon certains experts, ont estimé que le montant des transactions pourrait dépasser le milliard de dollars cette année pour atteindre les 3 milliards de dollars dans les trois années à venir.

i24News.

Partager :