Partager :

Naftali Bennett a rencontré mardi l’ancien vice-président américain Mike Pence, a indiqué le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

« Les deux hommes ont discuté de l’accord nucléaire et de ses implications, ainsi que de la situation en Ukraine », selon le communiqué.

Les grandes puissances impliquées dans les discussions autour de la relance du pacte nucléaire avec l’Iran ont déclaré qu’un accord était proche.

Dans le passé, M. Pence s’est montré très critique à l’égard de tout accord avec Téhéran.

Plus tôt dans la journée, M. Pence a rencontré le président israélien, qui a remercié l’ancien vice-président pour son « amitié et son soutien et pour avoir toujours été aux côtés d’Israël. »

Il a également visité le Mur occidental mardi, accompagné du rabbin du Mur occidental Shmuel Rabinovitch.

M. Pence a déclaré au quotidien Israel Hayom qu' »avec tout ce qui se passe en Ukraine, il est tout simplement inadmissible que l’administration américaine négocie en même temps aux côtés des Russes pour relancer l’accord sur le nucléaire iranien ».

« Travailler avec les Russes et les ayatollah en Iran pour parvenir à un accord est tout simplement inacceptable. Et je pense qu’à un moment comme celui-ci en particulier, l’administration américaine ne devrait pas travailler avec la Russie pour alléger les sanctions ou, de quelque manière que ce soit, remettre l’Iran dans la communauté des nations », a-t-il poursuivi.

M. Pence effectue une visite de trois jours en Israël, où il rencontre des responsables.

Des analystes politiques pensent que l’ancien vice-président prépare le terrain en vue de sa candidature à l’investiture du Parti républicain pour les élections de 2024.

i24News.

Partager :