Partager :

L’ancien ministre des Finances Avraham Hirschson est décédé lundi à l’âge de 81 ans.

La cause de son décès, rapporté par les médias israéliens, n’a pas été communiquée.

Hirschson, longtemps secrétaire général du mouvement de jeunesse nationaliste du Beitar, est entré à la Knesset en 1983 avec le parti du Likud. Il a été nommé ministre du Tourisme en 2005 lorsqu’il a rejoint le parti Kadima, composé de membres du Likud et du Parti travailliste qui soutenaient le retrait de la bande de Gaza, souhaité par le Premier ministre de l’époque Ariel Sharon.

Il deviendra ensuite ministre des Communications avant de devenir ministre des Finances en 2006 au sein du gouvernement du Premier ministre de Kadima, Ehud Olmert.

Un an plus tard, à la suite de l’ouverture d’une enquête de police, Hirschson a démissionné de son poste de chef du Trésor. Il a été condamné en 2009 pour avoir détourné des millions de dollars de la Fédération nationale du travail en Eretz-Israël, une alternative de droite à la fédération syndicale Histadrout, beaucoup plus importante.

Hirschson a été condamné à cinq ans de prison et à une amende de 450 000 shekels. Une commission de libération conditionnelle lui a accordé une libération anticipée pour bonne conduite en 2012 et il est sorti de prison en 2013 après avoir passé trois ans et demi derrière les barreaux.

En 2011, la Cour suprême a rejeté un appel de Hirschson dans lequel il soutenait que l’argent qu’il avait reçu de la Fédération nationale du travail en Eretz-Israël était un salaire et qu’il avait négligé de le déclarer parce qu’en tant que député de la Knesset, il n’avait pas le droit de recevoir un salaire supplémentaire. Le tribunal a rejeté cette notion comme étant « en contradiction non seulement avec les réalités financières mais aussi avec le bon sens ».

Times of Israel.

Partager :