Partager :

Le fabricant américain de glaces Ben & Jerry’s est visé par une plainte de son prestataire israélien, Avi Zinger, qui affirme que la société a illégalement rompu leur relation de 34 ans après avoir arrêté les ventes de ses produits en Cisjordanie, a rapporté l’agence Reuters.

M. Zinger affirme que Ben & Jerry’s a refusé de renouveler la licence de son entreprise American Quality Products Ltd. parce qu’il ne voulait pas se conformer à la décision de la société de cesser de vendre ses produits en Cisjordanie et dans certaines parties de Jérusalem-Est.

Ben & Jerry’s et sa société mère, Unilever, ont refusé de commenter l’action en justice, qui a été déposée jeudi auprès du tribunal de district américain de Newark, dans le New Jersey.

La plainte indique que Ben & Jerry’s a « promis à plusieurs reprises » de renouveler la licence de Zinger et de son entreprise de 169 employés au-delà de l’échéance prévue du 31 décembre 2022, mais qu’elle a cédé à la pression des opposants à Israël.

i24News (Copyrights).
Partager :