Partager :

Naftali Bennett a rencontré samedi Vladimir Poutine à Moscou et a eu un entretien téléphonique avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Emmanuel Macron a parlé au Premier ministre Naftali Bennett avant qu’il ne parte à Moscou « dans une logique de coordination des efforts pour obtenir l’arrêt des combats » .

Communiqué : « Le président Macron a fait part de ses dernières conversations avec le président Poutine. Ils vont rester en contact avec ce même objectif qui est d’obtenir le cessez-le-feu et cela en coordination également avec le chancelier Scholz ».

Bennett s’est envolé samedi pour Moscou où il a rencontré Vladimir Poutine pendant « environ trois heures ». Il s’agit de la première visite en Russie d’un dirigeant étranger, liée à l’invasion russe de l’Ukraine. Il s’est ensuite entretenu au téléphone avec Zelensky avant de se rendre à Berlin pour rencontrer le chancelier Olaf Scholz.

L’entrevue de 90 minutes avec Olaf Scholz «a porté sur les résultats de l’entretien que le Premier ministre a eu avec le président russe Poutine», a indiqué la chancellerie allemande.

«Il a été convenu de rester en contact étroit sur cette question, l’objectif commun restant de mettre fin à la guerre en Ukraine le plus rapidement possible», ajoute le communiqué de Berlin.

Après son étape en Allemagne, M. Bennett va regagner Israël, ont indiqué ses services, précisant qu’il s’était entretenu «à deux reprises» avec Volodymyr Zelensky.

Dans un communiqué, le Kremlin a indiqué que MM. Poutine et Bennett avaient abordé « les différents aspects de la situation en Ukraine dans le cadre de l’opération militaire spéciale de la Russie pour la protection du Donbass ». Naftali Bennett « s’est concerté avec les États-Unis, l’Allemagne et la France » avant sa rencontre avec le président russe, ont précisé ses services.

 

 

Partager :