Partager :

ISRAELVALLEY SPECIAL. URGENT. Naftali Bennett (Israël) est en visite surprise en Russie. Il est le Premier Chef de Gouvernement à rencontrer Poutine depuis le début de la crise. L’Ukraine et les Etats-Unis anis que la France avaient été informés de ce voyage qui a été décidé ce mercredi entre Poutine et Bennett. Après la Russie, Naftali Bennett est en route pour l’Allemagne. Il va rencontrer le Chancelier Allemand.

L’Iran semble être aussi un des sujets prioritaires de cette rencontre. Nafatali Bennett, qui est religieux, voyage pour la première fois un Shabbat. Le principe de « pikouah nefesh » et de rompre le shabbat est connu. Il s’agit de sauver des vies. Ce principe est au coeur du judaïsme.

AVION. Le Premier ministre Naftali Bennett est en Russie actuellement. Il s’est envolé ce matin à la demande de Poutine. C’est en avion privé de petite taille que N. Bennett est arrivé en Russie. L’avion est utilisé par le Mossad pour des voyages secrets. Le « National Security Adviser » Eyal Hulata, le « Diplomatic Adviser » Shimrit Meir et le « Spokesman » Matan Sidi voyagent avec Bennett. Le Ministre Elkin (le Russe est sa langue maternelle) est également présent à Moscou. Elkin est né à Kharkov en Ukraine.

IRAN. Il est clair que la guerre en Ukraine et l’Iran sont au coeur de cette visite historique de N. Bennett en Russie. Poutine a apprécié une certaine neutralité du Gouvernement israélien. Le rôle de médiateur d’Israël dans la guerre en Ukraine ne surprend pas totalement.

APPEL AUX JUIFS. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait indiqué jeudi qu’il estimait que « le Premier ministre Naftali Bennett n’en faisait pas assez pour soutenir son pays ». Avec un message en hébreu publié sur les réseaux sociaux et des appels aux Juifs dans le monde à se mobiliser contre l’invasion russe, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, avait comme rarement auparavant mis en avant sa foi pour élargir le soutien à son pays.

En 2020, dans un entretien avec le Times of Israel, il décrivait la religion comme une affaire personnelle et expliquait avoir reçu « une éducation juive ordinaire » et que « la plupart des familles juives en URSS n’étaient pas religieuses ». Lorsqu’il a été élu président en 2019, c’est sur une Bible que l’ancien comédien a prêté serment

Naftali Bennett avait déclaré récemment qu’Israël était prêt à aider de toutes les manières possibles à rapprocher les parties, maintenant ou à l’avenir, à la lumière de sa relation unique avec les deux pays.

SELON LIBERATION. « Rencontre impromptue entre le premier ministre Israélien et Vladimir Poutine à Moscou.

Trois jours après avoir condamné, tardivement, l’attaque du Kremlin en Ukraine, Naftali Bennett s’est rendu à Moscou pour rencontre le président russe et discuter de la guerre. C’est la première visite d’un dirigeant étranger depuis l’invasion du 24 février. Une étape dans son voyage vers Berlin où il doit dîner avec le chancelier allemand Olaf Sholtz. Et beaucoup de questionnements sur cette visite surprise. Israël se trouve dans une position délicate face au conflit russo-ukrainien, lié par ses relations économiques avec les deux pays et ses intérêts stratégiques avec Moscou, notamment face aux autres pays du Moyen-Orient ».

(Photo Haaretz)

 

Partager :