Partager :

Quatre nouveaux juges viennent d’être désignés pour siéger à la Cour suprême, dont un Musulman. Les quatre nouveaux membres qui siégeront à la Cour suprême qui comprend en tout 15 membres sont la juge Ruth Ronnen, le juge Khaled Kaboub, la juge Gila Kanfi-Steinitz et l’avocat Yechiel Kasher.

« Ces quatre nouveaux juges sont remarquables » a déclaré le ministre de la Justice, Gideon Sa’ar, en annonçant leur nomination. « Ils ont été choisis en fonction des trois critères que j’avais établis : excellence, équilibre et diversité des opinions et des origines. La plupart des gens comprennent que le système judiciaire doit être réparé et non pas détruit et ils apprécient l’engagement de préserver Israël en tant qu’Etat juif et démocratique ».

Deux des nouveaux juges, Yechiel Kasher et Guila Kanfi-Steinitz, sont plutôt identifiés comme étant de droite et dans le camp conservateur tandis que les deux autres, Khaled Kaboub et Ruth Ronnen sont plutôt considérés comme des libéraux.

Le processus de sélection a duré plusieurs mois parce que les membres du comité de sélection, aux orientations politiques très diverses, n’arrivaient pas à se mettre d’accord. La ministre de l’Intérieur, Ayelet Shaked, qui faisait partie du comité, a déclaré sur sa page Facebook concernant la nomination des deux juges libéraux :

« Si j’avais siégé à la tête de ce comité, le résultat aurait été différent. Ce n’est un secret pour personne que je souhaitais nommer d’autres juges. Le ministre de la Justice et président du comité a choisi une autre orientation et insisté sur le principe d’équilibre, de sorte que deux juges de chaque bord ont été nommés ».

/israelentreleslignes.com

Partager :