Partager :

Depuis l’invasion Russe de l’Ukraine, les centaines de scientifiques juifs ukrainiens et leurs familles craignent pour leur vie et leur avenir. Feront-ils leur Alyah? Une question tout a fait actuelle.

Selon la Revue Nature : « En Ukraine, les chercheurs sont dans l’expectative. Nombreux sont ceux qui se préparent à fuir leur région ou même leur pays (pour se rendre éventuellement en Israël). Des plans sont prévus pour déplacer des équipements scientifiques uniques et des spécimens biologiques« .

De manière générale, Israël est toujours très intéressé à attirer des scientifiques juifs de premier plan. Cela a été le cas dans les années 90 pour les juifs venant de l’ex-URSS.

Les grandes Universités israéliennes collaborent déjà fortement avec les universités Ukrainiennes qui sont considérées comme étant parmi les meilleures universités en Europe. L’Ukraine comprend plus de 800 universités privées et publiques.

Plus de 2 500 israéliens étudient actuellement dans des Universités Ukrainiennes. On les retrouvent principalement dans le domaine de la médecine (Odesa, Kharkiv, Dnipro). Les domaines où l’on retrouve les étudiants israéliens en Ukraine sont les secteurs de la médecine, dentisterie, vétérinaire.

LE PLUS. Selon LPH : « Israël et l’Ukraine ont marqué le 30e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. L’Ambassadeur Ukrainien en Israël Yevgen Korniychuk a déclaré récemment: « Mon pays ne reconnaît qu’une seule capitale de l’Etat d’Israël : Jérusalem « .

Il a rajouté que lors sa prochaine visite en Israël prévue en 2022, le président ukrainien Volodymyr Zelensky inaugurera la première représentation économique et technologique ukrainienne à Jérusalem, embryon d’une future ambassade ».

Partager :