Partager :

Il y a 10 ans, la firme à la pomme faisait ses premiers pas en Israël en rachetant deux start-up israéliennes, qui seront la base de ce qui deviendra en 2015, le premier centre de recherche et développement d’Apple en dehors des Etats-Unis.

Au mois d’octobre dernier, a été annoncée la construction, à Herzliya, d’une tour de 30 étages sur 90 000 m2 pour abriter les têtes grises de ce centre, témoignage de l’importance qu’il a pris pour la société américaine.

Au sein de ce centre on trouve les cerveaux qui ont mis au point quelques-unes des technologies les plus en pointe d’Apple. Ainsi, c’est en Israël qu’ont été développés des processeurs fondamentaux pour le système Mac, pour la montre connectée Apple Watch et pour le I-phone.

C’est aussi l’équipe israélienne qui développe le capteur LIDAR qui se trouve dans une partie des appareils I-phone et I-pad pro et dans la caméra True Depth permettant la reconnaissance faciale biométrique, produit à succès d’Apple.

La présence israélienne dans la marque se fait sentir jusque dans les hautes sphères, puisque l’un des vice-présidents d’Apple est Johny Srouji, arabe israélien chrétien, né à Haïfa et dont la famille est originaire du Liban.

Diplômé du Technion, il est chez Apple depuis 2008. Pour lui, le constat est clair :  »Quand on cherche une forte concentration d’excellents ingénieurs, remplis de talent, Israël est l’endroit avec un grand E ».

lphinfo.com

Partager :