Partager :

En 2021, 56 060 nouveaux appartements ont été vendus, ce qui correspond à une augmentation de 37,3 % par rapport à l’année précédente, selon un sondage du Bureau central des statistiques publié lundi.

Il a montré la poursuite d’une hausse constante des ventes d’appartements neufs depuis 2018.

Un tiers des ventes ont été réalisées dans sept villes : Tel Aviv, Ashkelon, Jérusalem, Ramat Gan, Bat Yam, Netanya et Modiin.

Bat Yam a connu la plus forte augmentation avec 2 057 ventes, soit un bond de 427,4 % par rapport à 2020.

Tel-Aviv a enregistré 4 111 ventes de biens neufs, une hausse de 35,8 % par rapport à 2020. Ashkelon, avec 4 070 ventes, a connu une augmentation de 51,1 %, tandis que Jérusalem avec 2 848 ventes de biens neufs, une hausse de 114,8 % par rapport à l’année précédente.

Beit Shemesh a été l’une des rares villes à voir une baisse des ventes, 1 741 biens neufs vendus, soit une baisse de 19,5 % par rapport à 2020.

Le centre du pays a connu la plus forte demande de nouveaux appartements avec 25,7 % du total national, suivi par Tel-Aviv avec 21,8 %, tandis que Jérusalem, la capitale, n’avait que 8,8 % du total, a déclaré le Bureau central des statistiques.

Le nombre de nouveaux appartements vendus représentait 79,5 % de la demande nationale l’an dernier. A Tel Aviv, ce chiffre s’élevait à 93,3 %, à Haïfa 82,4 %, dans le centre du pays 81,7 %, et à Jérusalem 81,3 %.

Cependant, dans le nord, le nombre de nouveaux appartements vendus ne répondait qu’à 51 % de la demande.

Le ministre du Logement Zeev Elkin soutien un plan qui permettrait de créer des dizaines de milliers de nouveaux logements dans les années à venir en offrant à certaines villes des millions de shekels pour les inciter à approuver de nouveaux projets de construction, selon un reportage de la Douzième chaîne le mois dernier.

/fr.timesofisrael.com

 

Partager :