Partager :

L’État de New York a lancé un nouveau concours visant à attirer des startups israéliennes travaillant sur les technologies propres pour répondre « aux besoins des opérations des services publics de New York et faire progresser la transformation de l’énergie propre de l’État ».

Dans une annonce la semaine dernière, qui était également disponible en chinois, italien, arabe, coréen et yiddish, la gouverneure de New York, Kathy Hochul, a déclaré que la New York Power Authority (NYPA) s’associerait à l’Association Israel Smart Energy (ISEA) pour lancer ce concours, et tenter de remporter un prix d’une valeur d’un million de dollars.

L’ISEA est une organisation qui rassemble des acteurs locaux et mondiaux de l’énergie intelligente à New York et en Israël, avec des parties prenantes pour lancer des initiatives et construire des partenariats.
La NYPA est la plus grande organisation d’énergie publique d’État aux États-Unis, avec 16 installations de production. L’organisation affirme que plus de 80 % de l’électricité qu’elle produit est de l’hydro-électricité propre et renouvelable.

L’Israel Smart Energy Challenge recherche des entreprises innovantes basées en Israël « pour soutenir la prochaine génération de l’évolution d’énergie propre », lit-on dans l’annonce. Les startups qui décrocheront les premières places pourront travailler directement avec la NYPA pour concevoir leurs solutions afin de « répondre aux besoins spécifiques des opérations des services publics d’électricité ».

Le concours, qui en est à sa deuxième édition, se concentrera sur les technologies de nouvelle génération telles que la recharge des véhicules électriques, le stockage de l’énergie, la gestion de l’énergie, l’analyse des données, l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle.

fr.timesofisrael.com

Partager :