Partager :

L’affaire Pegasus continue en Israël. Le journal économique Calcalist (qui appartient au Groupe Yedioth) délivre tous les jours des informations et scoops qui bousculent les israéliens. Le journal Calcalist a 8,300,000 visiteurs uniques/mois.

La presse israélienne réserve des pages entières de conseils pour que les citoyens israéliens puissent échapper au regard de la police. Une question qui est posée par tous les observateurs : Bibi Netanyahou savait-il?

L’importateur israélien de Nokia a affirmé mercredi que les ventes de ses téléphones ont augmenté de 200% au cours de la semaine dernière. Ce bond serait dû à l’inquiétude des Israéliens face à des logiciels d’espionnage sophistiqués comme Pegasus de NSO Group, après que des rapports ont révélé que la police espionnait des civils.

Sans tomber dans une psychose collective (« tous des espions ») et en attendant que la situation soit clarifiée, IsraelValley (les médias et blogs ont été la cible principale de la police) a décidé, sans hésiter, de se payer un vieux téléphone Nokia acheté aux puces de Yafo afin de parler plus librement avec ses interlocuteurs lors d’interviews, sur des sujets de défense et de sécurité. Coût : 80 shekels.Intéressant : les juifs ultra-orthodoxes de Bnéi Brak utilisent des téléphones casher sans les applis What’s up et autres qui sont  susceptibles d’être infiltrès par la police.

L’émission satirique « Eretz Nehedereth » fait une audience record et se moque sans limite des policiers. Les Chefs de la police israélienne, qui ont changé plusieurs fois de versions sur les écoutes sauvages, sont en train de perdre toute leur crédibilité. De nombreux israéliens se transmettent via Facebook des dessins de caricatures qui se moquent de la police. L’humour noir est de mise. (DR)

Selon i24News :

« Les appareils classiques ont une connectivité Internet limitée, voire inexistante, ne permettent pas de naviguer et ne disposent pas de plateformes de messagerie telles que WhatsApp, Telegram et autres – ce qui les rend plus difficiles à infiltrer.

Le journal financier Calcalist, qui n’a pas cité de sources ou de preuves, a rapporté lundi que des logiciels espions ont été déployés sans le contrôle judiciaire requis contre des hauts fonctionnaires, des maires, des dirigeants militants, des journalistes, ainsi que des membres de la famille et des conseillers de l’ancien Premier ministre Benyamin Netanyahou.

Selon les données fournies à Walla news, au cours des trois derniers jours, plus de 4.000 téléphones Nokia simples ont été achetés. Au cours d’une semaine, entre 1.000 et 2.000 appareils sont habituellement vendus.

Liav Ron, responsable de la marque Nokia au sein du H.Y. Group, a déclaré à Walla qu' »il y a une augmentation fulgurante de la vente de téléphones d’ancienne génération… Ce sont de simples téléphones qui ont connu une augmentation folle des ventes. C’est sorti de nulle part ».

LE PLUS. TIMES OF ISRAEL.

Le ministre des Finances, Avigdor Liberman, a publié une photo de son téléphone d’ancienne génération sur Twitter lundi, déclarant : « Pendant des années, tout le monde s’est demandé comment je pouvais me débrouiller sans smartphone – maintenant tout le monde sait que je me débrouille très bien ! »

Les téléphones de base de la firme finlandaise Nokia – au succès autrefois planétaire – demeurent populaires au sein de certains milieux ultra-orthodoxes en Israël, car ils n’autorisent pas l’accès à Internet tout en permettant d’être joignable. Ils sont également parfois utilisés par les personnes âgées qui trouvent les smartphones difficiles à utiliser.

Partager :