Partager :

Synaptech Capital, une société basée aux Émirats arabes unis, a annoncé mercredi un nouveau fonds de 100 millions de dollars destiné à investir dans des start-ups technologiques émiriennes et israéliennes.

L’entreprise, qui est soutenue par le groupe Avnon, une société basée en Israël, a déclaré que le fonds se concentrera sur cinq piliers clés : fintech, insuretech, smart cities, sécurité publique et cybersécurité.

« Les accords d’Abraham ont ouvert la porte à Israël et aux Émirats arabes unis pour une coopération stratégique qui affectera les deux pays pour de nombreuses années à venir », a déclaré Moshe Ya’alon, président de Synaptech Capital et ancien vice-premier ministre israélien.

« Dans le cadre de la collaboration que nous allons créer à Synaptech, nous apporterons l’esprit de la nation start-up et les technologies les plus avancées que nous avons à offrir aux États du Golfe. Au centre d’innovation des EAU, nous permettrons aux entreprises technologiques israéliennes de recruter des investisseurs stratégiques et de développer leurs produits en fonction des demandes du marché, en collaboration avec leurs futurs clients du Golfe. Nous pensons qu’en peu de temps, Synaptech deviendra un symbole de paix et de coopération économique entre Israël et les Émirats arabes unis », a-t-il ajouté.

Cette annonce intervient alors que les relations entre Israël et les EAU continuent de se développer suite à la signature des accords historiques d’Abraham en août 2020.

En juin de l’année dernière, le commerce bilatéral entre Israël et les EAU a atteint plus de 2,5 milliards d’AED (675,2 millions de dollars), avait alors déclaré un diplomate israélien, et en décembre, Emirates Airline a lancé un vol quotidien sans escale entre Dubaï et Tel Aviv, en Israël.

Le même mois, Israël a invité le prince héritier des Émirats arabes unis, le cheikh Mohammed Bin Zayed Al Nahyan, à visiter le pays, et a déclaré qu’un accord de libre-échange permettrait d’accélérer les liens entre les deux pays. Au début du même mois, le premier ministre israélien, Naftali Bennett, a rencontré le prince héritier pour des entretiens inédits à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis.

Source : Arabian Business & Israël Valley

 

 

 

Partager :