Partager :

Le tribunal du district de Jérusalem a condamné jeudi un homme à 39 mois de prison pour vol à l’encontre du célèbre chef israélien Shalom Kadosh, qui a été grièvement blessé lors de l’agression l’année dernière.

Selon l’acte d’accusation, Ali Adkidak, 41 ans, résident de Jérusalem-Est, a pris le portefeuille de Kadosh dans sa voiture à une station-service alors que le chef vérifiait la pression de ses pneus.

Kadosh, 74 ans, a poursuivi Adkidak et l’a saisi par la main pour tenter de l’arrêter.

« Afin de s’échapper avec l’argent, le suspect s’est retourné et a poussé de force le propriétaire du véhicule au sol avec sa main droite, afin de se libérer de sa prise », selon l’acte d’accusation, cité par les informations de la Treizième chaîne. « À la suite de ses actions, Kadosh est tombé, se heurtant violemment la tête sur la route et il a subi des fractures du crâne et des fractures du cou. »

Après l’attaque, Kadosh a été transporté d’urgence à l’hôpital Hadassah Ein Kerem et placé sous respirateur. Il a repris conscience quelques semaines plus tard.

Adkidak a un casier judiciaire et a récemment été libéré de prison, selon les médias israéliens.

Le vol aurait eu lieu quelques heures avant le mariage de la fille de Kadosh.

Dans un premier temps, Adkidak a nié les allégations, déclarant aux enquêteurs de police que Kadosh avait été blessé parce qu’il s’était « empêtré » dans un tuyau d’arrosage à la station-service.

Toutefois, dans le cadre d’une négociation de peine, Adkidak a été condamné à 33 mois de prison pour lésions corporelles graves, le tribunal imposant une peine supplémentaire de six mois et demi avec sursis. Adkidak a également été condamné à payer une amende de 150 000 shekels.

Kadosh est considéré comme l’un des chefs israéliens les plus connus et a cuisiné pour de nombreux dirigeants mondiaux.

En janvier 2020, il a préparé les repas servis lors du Forum mondial sur l’Holocauste en Israël, auquel participaient 41 chefs d’État.

Times of Israel.

 

Partager :