Partager :

Le ministère israélien de la Protection de l’environnement a déclaré mardi soir qu’une marée noire aurait été détectée à environ 20 kilomètres au large des côtes de Netanya.

Le déversement présumé aurait été repéré par des satellites utilisés par l’Agence européenne pour la sécurité maritime. Le ministère a ensuite reçu l’aide du ministère de la Défense qui a envoyé des vols de reconnaissance.

Le ministère n’a donné aucun détail sur la taille, la gravité ou l’origine du déversement, affirmant uniquement qu’il informerait le public dès que cela deviendrait nécessaire.

Le rapport intervient presque exactement un an après que le pays a subi l’une de ses pires catastrophes environnementales lorsqu’une marée noire a eu lieu au large des côtes de la Méditerranée.

Le 18 février 2021, du goudron a commencé à se répandre sur le littoral à la suite d’un temps orageux, avec le cadavre d’un rorqual d’environ 17 mètres de long.

La vente de poisson méditerranéen avait été temporairement suspendue et les plages fermées. Des milliers de bénévoles s’étaient rassemblés pendant plusieurs jours pour aider au nettoyage.

Les responsables chargés des questions maritimes avaient déclaré qu’ils s’agissaient d’une marée noire historique.

Les propriétaires de l’Emerald, le pétrolier soupçonné d’avoir déversé d’énormes quantités de pétrole avaient été identifiés. Selon une enquête indépendante menée par l’agence de renseignement privée, Black Cube, le pétrolier – enregistré aux îles Marshall – appartenait à une société nommée Emerald Marine LTD.

i24News (Copyrights).
Partager :