Partager :

Israël continue de chuter dans le classement de Transparency International qui mesure l’indice de perception de la corruption dans le monde, obtenant son score le plus bas depuis 2012.

Selon le classement de l’ONG, Israël a obtenu un score de 59 sur 100 après avoir obtenu un score de 60 en 2020 et 64 en 2016

L’Etat hébreu se classe donc à la 36ème place sur 180 pays, après avoir été 28ème il y a cinq ans.

Parmi les pays de l’OCDE, Israël est classé 29ème sur 37 pays, perdant quatre places par rapport à l’année dernière.

La présidente de Transparency International Israël, Nili Arad, a déclaré que l’indice de cette année « indique que la corruption en Israël se renforce. » 

Elle a estimé que ce phénomène est particulièrement préoccupant à la lumière de la pandémie de cororavirus, » alors que des mesures supplémentaires de transparence sont nécessaires pour se protéger contre les atteintes aux fondements de la démocratie. »

« Le mauvais classement d’Israël est un avertissement contre l’évolution vers des signes d’un État corrompu », a-t-elle ajouté.

i24news.tv

Partager :