Partager :

La société israélienne MeMed Diagnostics, une entreprise de technologie médicale basée à Haïfa qui développe des solutions de diagnostic pour contrôler l’état immunitaire du corps, a levé 93 millions de dollars dans un tour de financement privé pour aider à commercialiser ses outils, a déclaré la société lundi.

Cet investissement porte le total des capitaux levés par MeMed à plus de 200 millions de dollars avec des investisseurs tels que Horizons Ventures, basé à Hong Kong, la société d’investissement du magnat des affaires Sir Li Ka-shing ; Shavit Capital de Jérusalem ; La Maison Partners de Paris ; les géants israéliens de l’assurance Clal Insurance et Phoenix Insurance ; et Poalim Equity.

La société israélienne a récemment reçu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour un test sanguin, MeMed BV, capable de distinguer les infections bactériennes et virales chez les adultes et les enfants.

MeMed a également développé un test de gravité COVID-19 qui, selon la société, peut fournir une indication précoce de la détérioration et prédire la progression de la maladie et la guérison. Ce test a reçu le marquage CE l’été dernier et est autorisé à être utilisé en Europe.

Le Dr Eran Eden, cofondateur et PDG de MeMed, a déclaré que ce nouvel investissement permettra à MeMed d’étendre ses activités en se concentrant sur les États-Unis, où la société travaillait auparavant avec le ministère de la Défense.

Patrick Zhang, investisseur chez Horizons Ventures, a déclaré que la société est fermement convaincue « que la stratégie de MeMed consistant à utiliser les technologies de réponse immunitaire de l’hôte constitue une avancée significative dans l’amélioration de deux problèmes majeurs dans le domaine des soins médicaux aujourd’hui : l’augmentation de la résistance antimicrobienne due à la prescription inutile d’antibiotiques et le triage efficace des patients infectés par le COVID-19. »

Times of IsraeL

 

Partager :