Partager :

La banque d’investissement internationale Goldman Sachs va recruter du personnel en Israël, a rapporté mercredi le quotidien économique « Bloomberg« .

La société, dont le siège est à Wall Street, prévoit ainsi de gonfler ses effectifs à Tel Aviv avec 30 employés, en ajoutant cinq personnes à la division de la banque d’investissement et en développant ses équipes de gestion d’actifs et de patrimoine privé à Tel-Aviv.

Depuis la récente percée diplomatique qui a favorisé l’établissement de liens entre Israël et quatre pays à majorité musulmane, dont les Émirats arabes unis, Goldman Sachs s’efforce de stimuler les activités des entreprises israéliennes dans le Golfe et vante la perspective d’investissements par les fonds de richesse de la région, a déclaré à « Bloomberg » Jonathan Penkin, le nouveau responsable de la banque d’investissement de Goldman en Israël.

Outre son expansion dans l’Etat hébreu, « Bloomberg » a également rapporté que Goldman Sachs doit également faire face aux récents départs de Sarel Eldor et Danny Akerman, deux banquiers qui sont partis créer leur propre fonds d’investissement.

« Dans un sens, nous sommes en train de reconstruire une partie de nos opérations après le départ de collègues importants », a déclaré M. Penkin.

Goldman Sachs, qui a conservé la première place en matière de transactions au niveau mondial en 2021, a vu ses revenus en Israël atteindre un niveau record, non seulement dans le domaine des investissements, mais aussi dans celui de la gestion d’actifs, a précisé M. Penkin.

« Le niveau d’activité actuel est hors normes », a-t-il ajouté.

i24 News (Copyrights).

Partager :