Partager :

Teva fait sa première incursion dans le secteur du cannabis médical.

Le géant pharmaceutique israélien a signé un accord avec Cannbit-Tikun Olam pour produire des huiles de THC et de CBD pour les marchés israéliens et palestiniens.

Illustration. Plants de cannabis cultivées à des fins médicales en Israël. (Crédit : Chen Galili)

Illustration. Plants de cannabis cultivées à des fins médicales en Israël. (Crédit : Chen Galili)

L’entreprise israélienne Teva Pharmaceutical Industries, l’un des plus grands fabricants de médicaments génériques au monde, fait ses premiers pas dans l’industrie du cannabis médical. Dimanche, le géant pharmaceutique a annoncé la signature d’un nouvel accord avec Cannbit-Tikun Olam, le plus grand fournisseur de cannabis médical en Israël, pour commercialiser et distribuer des produits à base de cannabis médical en Israël et dans l’Autorité palestinienne (AP), ainsi qu’en Ukraine dans un avenir proche.

Selon l’accord, Cannbit-Tikun Olam produira des huiles de cannabis médical riches en THC, le principal composé psychoactif du cannabis, et en CBD (cannabidiol), un composé dépourvu de composant psychoactif et utilisé dans les remèdes naturels. Les huiles seront basées sur des souches de cannabis développées par la société israélienne et sélectionnées par Teva, qui les commercialisera ensuite sous une nouvelle marque commune.

Les huiles seront traitées conformément aux « instructions et aux normes strictes » du fabricant de médicaments, ont indiqué les sociétés.

Teva Israël et Cannbit-Tikun Olam ont déclaré qu’ils collaboreraient initialement pour une période de 10 ans, avec la possibilité de prolonger de neuf ans supplémentaires.

Un producteur de cannabis s’occupe de plants dans un champ de la société Tikun Olam près de la ville de Safed, dans le nord du pays, le 31 août 2010. (Crédit : Abir Sultan / Flash90)

Avinoam Sapir, directeur général de Cannbit-Tikun Olam, qui a précédemment exercé en tant que PDG de Teva Israël de 2013 à 2020, a déclaré dimanche au Times of Israël que l’accord était « un contrat énorme et important » et une preuve de confiance de la part de Teva dans le secteur naissant du cannabis médical en Israël.

« Teva est une énorme marque et le marché du cannabis est un énorme marché potentiel pour eux. Afin d’être des acteurs dans cette arène… ils vont avoir une autre marque avec Cannbit-Tikun Olam pour le cannabis médical », a-t-il déclaré.

Sapir a déclaré que l’industrie du cannabis médical en Israël était un marché en évolution qui devrait atteindre 1,2 milliard de shekels en 2021, contre 700 millions de shekels l’année dernière.

« Nous avons déjà près de 100 000 patients [en Israël] qui reçoivent régulièrement du cannabis médical », a déclaré Sapir. Il espère commencer à distribuer les huiles avec Teva au cours du premier semestre de 2022.

Times of Israel.

Partager :