Partager :

1 Israélien sur 5 vit dans la pauvreté en raison du manque d’aide de l’Etat

La pandémie de coronavirus et la crise économique qui a suivi ont considérablement exacerbé le taux de pauvreté national du pays au cours de l’année écoulée, avec un Israélien sur cinq vivant désormais dans la pauvreté, selon un nouveau rapport publié ce mercredi.

D’après le rapport de l’Institut national d’assurance d’Israël, environ 22% de la population israélienne vit dans la pauvreté, principalement en raison de la décision du gouvernement d’annuler tous les programmes d’aide induits par le Covid qu’il avait fournis au public lors du début de la pandémie en 2020.

Le rapport estime en outre que et le taux de pauvreté chez les enfants a églalement augmenté en 2021 et s’élève désormais à 31,2 % contre 29,2 % l’année précédente.

Le rapport montre également que les plus touchés par la crise actuelle du coronavirus étaient les secteurs les plus faibles du marché du travail, dont les salaires étaient bas même avant l’épidémie de virus dans le pays.

Gabriel Attal

Radio J.

Partager :