Partager :

Quantum Genomics a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence avec Teva Israel Ltd. – filiale de Teva Pharmaceutical Industries Ltd – pour commercialiser le firibastat en Israël. T

eva recevra les droits exclusifs de commercialisation pour son marché historique dans l’indication hypertension artérielle résistante et difficile à traiter.

L’entreprise biopharmaceutique française recevra des paiements qui pourront atteindre 11 millions de dollars ainsi que des royalties s’élevant de 25% jusqu’à 30% sur les ventes futures du firibastat.

 » Nous sommes aujourd’hui fiers d’entrer en partenariat avec l’un des plus grands succès de l’industrie pharmaceutique, qui saura à coup sûr faire du firibastat une réussite commerciale sur son marché historique.

Nous discutons d’ores et déjà de l’élargissement de cette licence exclusive pour de nouveaux territoires où Teva est implanté « , a déclaré Jean-Philippe Milon, Directeur Général de Quantum Genomics.

Le Figaro

A propos de TEVA Teva Pharmaceutical Industries Ltd.

TEVA développe et produit des médicaments pour améliorer la vie de patients depuis plus d’un siècle. Teva est un leader global dans les médicaments génériques et les produits de spécialité avec un portefeuille d’environ 3 500 produits couvrant la quasi-totalité des pathologies connues. Près de 200 millions de personnes prennent chaque jour un médicament Teva en accédant à une des plus grandes et sophistiquées « supply chain » de l’industrie pharmaceutique. En parallèle de sa forte présence dans le segment des génériques, Teva investit massivement dans l’innovation lui permettant d’accroître son portefeuille de produits de spécialité.

A propos de Quantum Genomics.

Quantum Genomics est une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments cardiovasculaires, fondée sur le mécanisme d’inhibition de l’Aminopeptidase A cérébrale (Brain Aminopeptidase A Inhibition ou BAPAI). Seule société au monde à poursuivre cette approche innovante ciblant directement le cerveau, elle s’appuie sur plus de vingt années de travaux de recherche de l’Université Paris-Descartes et du laboratoire INSERM/CNRS dirigé par le Dr. Catherine Llorens-Cortès au Collège de France. Quantum Genomics a ainsi pour objectif de développer des traitements innovants de l’hypertension artérielle compliquée voire résistante (environ 30% des patients sont mal contrôlés ou en échec de traitement), et de l’insuffisance cardiaque (un patient sur deux diagnostiqué meurt dans les cinq ans).

Partager :