Partager :

Le journal Tehran Times fait sa Une avec une carte d’Israël dont toutes les villes sont des cibles de l’Iran.

Un journal iranien, le Tehran Times, a publié mercredi 15 décembre une carte menaçant Israël d’attaques de missiles avec des épingles représentant des alertes à la roquette placées sur des dizaines de cibles potentielles, bien que certaines des épingles aient été placées sur le territoire libanais et sur des villes palestiniennes de Judée-Samarie.

La carte, publiée en première page du journal Tehran Times, faisait partie d’un article intitulé « Juste un faux pas ! » « Une intensification des menaces militaires israéliennes contre l’Iran semble suggérer que le régime sioniste a oublié que l’Iran est plus que capable de les frapper de n’importe où », écrit le journal, ajoutant qu’il « n’a pas besoin de rappeler au régime illégitime de Israël des capacités de défense de l’Iran. » L’article s’est terminé en citant une menace du guide suprême iranien Ali Khamenei de 2013 qui a averti que l’Iran « détruirait Tel-Aviv et Haïfa » si Israël « commettait une erreur » et menait une frappe militaire.

La menace survient alors qu’Israël et les États-Unis avancent dans les préparatifs d’une option militaire si les négociations à Vienne pour revenir à l’accord nucléaire du JCPOA échouent. Un exercice massif de Tsahal imitant une frappe contre l’Iran serait prévu en 2022.

Notant le calendrier de l’exercice aérien prévu par Israël, le Tehran Times a affirmé que « l’Allemagne s’est associée au Royaume-Uni pour collaborer avec Israël pendant les pourparlers de Vienne » et a averti : « Les mouvements perturbateurs israéliens ne sont pas un mystère pour les négociateurs ». « Gardez vos mains éloignées ! » a conclu le Téhéran Times .

Gabriel Attal

Partager :