Partager :

Israël va placer le Royaume-Uni, le Danemark et la Belgique sur sa liste des pays « rouges » à partir de mercredi, a déclaré le docteur Sharon Alroy-Preis, chef des services de santé publique, lors d’une conférence de presse dimanche soir, avec le ministre de la Santé Nitzan Horowitz.

Ces changements interviennent à la lumière de la hausse du nombre de contaminations au Covid dans les pays européens, a précisé Mme Alroy-Preis.

Les Israéliens ne pourront pas se rendre dans ces pays, tandis que ceux qui en reviendront devront respecter une quarantaine de sept jours, même s’ils ont reçu trois vaccins anti-Covid.

Les étrangers en provenance des pays placés sur cette liste rouge ne pourront pas rentrer en Israël, a signifié Sharon Alroy-Preis.

Fin novembre, tous les pays africains ont été placés sur cette liste rouge après la découverte du nouveau variant Omicron du coronavirus en Afrique du Sud.

Il y a deux semaines, Israël a décidé de fermer ses frontières aux touristes étrangers afin d’endiguer la propagation du nouveau variant, après les avoir rouvertes le 1er novembre.

De son côté, le Royaume-Uni se trouve dans une « situation profondément préoccupante » avec plus de 58.000 nouvelles contaminations au Covid-19 enregistrées vendredi, du jamais vu depuis janvier, a déclaré le ministre du Logement Michael Gove à l’issue d’une réunion de crise.

Le nombre de cas de variant Omicron « double tous les deux ou trois jours en Angleterre, et peut-être même plus rapidement en Écosse », a-t-il relevé.

i24 News (Copyrights).

Partager :