Partager :

Le vice-président nigérien Yemi Osinbajo a exprimé sa volonté de collaborer avec Israël pour investir dans des programmes novateurs et de recherche destinés aux jeunes afin de lutter contre la pauvreté dans le pays, dans son discours lors de la cérémonie d’inauguration de l’Innovative Fellowship for Aspiring Inventors and Researchers (i-FAIR-2), mardi à Abuja.

I-FAIR-2 était organisé par l’ambassade d’Israël en collaboration avec le bureau du vice-président et Skill G Ltd, l’université Gregory et DeNovo, des organisations du secteur privé.

Osinbajo a déclaré : « Le président Muhammadu Buhari travaille d’arrache-pied et nous lui apporterons tout le soutien nécessaire pour jeter les bases solides de la réalisation de cet objectif. Il n’y a aucune raison pour que notre nation, le Nigeria, ou même l’Afrique, soit pauvre, car nous avons tout ce que les autres continents recherchent, mais ces choses ont été placées là pour nous par Dieu. D’autres nations et d’autres continents viennent en Afrique prendre ces ressources pour développer leur pays ; la question est de savoir pourquoi nous ne pouvons pas le faire. »

Prenant la parole, le chargé d’affaires et ambassadeur par intérim d’Israël au Nigeria, M. Yotam Kreiman, a déclaré que le programme a été mis en place au milieu des défis de la pandémie de Covid-19.

« Israël invite toutes les parties représentées ici à collaborer et à construire d’autres histoires à succès comme l’initiative i-FAIR. Aux mentors et aux participants de i-FAIR, je vous félicite pour le voyage fascinant qui vous attend au cours des six prochains mois et j’ai hâte de présenter fièrement vos résultats », a déclaré Yotam.

De son côté, le secrétaire exécutif du Tertiary Education Trust Fund (TETFund), le professeur Suleiman Bogoro, a remercié Osinbajo pour son soutien à la cause de l’innovation des jeunes.

« C’est ce que j’appelle la recherche axée sur la résolution des problèmes ; le fait que cette collection de grands citoyens nigérians et de dirigeants du monde entier soit associée à l’innovation montre qu’ils sont prêts à nous soutenir. Nous, Nigérians, devons adhérer à cette cause et en tirer le meilleur parti », a déclaré M. Bogoro.

Pendant ce temps, le directeur général et PDG de Skill « G » Nigeria Limited, le professeur Gregory Ibe, a remercié Israël pour son soutien à la réalisation complète du projet i-FAIR.

Source : This DayLive & Israël Valley

Partager :