Partager :

Des scientifiques israéliens sont parvenus à faire passer des ondes lumineuses à travers un matériau qui est mille fois plus fin que la fibre optique – une avancée qui, selon eux, pourrait ouvrir la voie à de nouvelles technologies.

« L’un des éléments limitant la technologie optique, en général, est la taille de l’onde lumineuse qui doit être transmise », explique le professeur Ido Kaminer au Times of Israel. « Elles sont trop grosses pour interagir avec des micropuces, ce qui implique que nos dispositifs sont plus lents que ce que nous pourrions souhaiter ».

Si les câbles à fibre optique qui acheminent internet jusqu’à l’intérieur de nos foyers avaient un noyau bien plus petit que celui d’un micron qui est utilisé actuellement, ils ne pourraient tout simplement pas transmettre les informations requises, ajoute-t-il.

« Ce que nous avons réalisé représente une avancée vers une technologie optique plus compacte – nous avons finalement fait une découverte qui aidera, d’une certaine manière, à ‘rétrécir’ la technologie optique », a-t-il déclaré.

« Au lieu d’avoir un câble de fibre optique doté d’un noyau d’un micron, nous avons montré qu’il était possible qu’à l’avenir, nous puissions utiliser les matériaux avec lesquels mon laboratoire travaille actuellement et qui sont des matériaux dont la finesse pourrait aller jusqu’à un nanomètre » – ou un millième de micron.

Kaminer et deux de ses étudiants en doctorat, Yaniv Kurman et Raphael Dahan, ont évoqué leur travail dans un article qui vient d’être publié dans le journal Science, un article peer-reviewed qui a été très applaudi par des spécialistes sans lien avec cette recherche.

Times of Israel (Copyrights).

Partager :