Partager :

Entre le Maroc et Israël, contrairement aux Emirats Arabes Unis (chaque signature d’accord avec les Emirats, même insignifiant, se fait avec sons et trompettes) une discrétion absolue règne sur des accords pourtant très importants pour les deux pays. Aucune partie ne crie sur les toits « des accords à venir ». Question de style…

La Direction nationale israélienne de la cybersécurité a annoncé jeudi avoir signé un accord de coopération avec le Maroc. Il s’agit du premier accord de cyberdéfense mis en place entre les deux pays depuis le début des relations l’an dernier.

Selon i24News :

« L’accord a été signé à Rabat cette semaine en présence de Yigal Unna, le directeur général de la Cyberdirection israélienne, de son homologue marocain le général El Mostafa Rabii (1) et du ministre marocain de la Défense Abdellatif Loudiyi.

(Abdellatif Loudiyi est l’actuel ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale dans le gouvernement El Othmani).

L’accord porte sur la coopération opérationnelle, la recherche et le développement et le partage d’informations et de connaissances, a indiqué la direction.

Plus tôt ce mois-ci, M. Lapid a exprimé dans une lettre son intention de « renforcer les liens politiques entre Israël et le Maroc et construire une coopération économique, technologique, culturelle et touristique entre les deux pays », a révélé un communiqué du ministère ».

(1) Le général El-Mostafa Rabii est titulaire d’un DEA en Informatique de l’Université Technique de Munich et d’un master en sécurité et défense obtenu au Maroc au CREMS. Il a occupé le poste de chef de la division veille électronique dans l’arme des Transmissions, puis a été nommé fin 2012 directeur du centre de veille, de détection et de réaction aux attaques informatiques (maCERT) qui fait office de cybercommandement auprès du ministère de la Défense marocain.

Partager :