Partager :

Une petite cérémonie émouvante s’est déroulée près du Kotel, plus exactement à l’entrée de l’Esplanade du Temple par la Passerelle des Moughrabim, située à droite du Mur, seule entrée autorisée pour les non-musulmans.

Rinah et Amihaï Ariel ont accroché un écriteau portant le nom de leur fille Hallel-Yaffa hy », assassinée le 30 juin 2016. Cette passerelle portera son nom. Cette nuit-là, un terroriste arabe s’était introduit dans le domicile familial et avait sauvagement frappé la jeune fille dans son sommeil avec neuf coups de couteau.

A la cérémonie, outre les parents et la famille de la jeune fille, assistaient l’ancien ministre Ouri Ariel, proche familial, l’ancien député Yehouda Glick, des membres de la Fondation pour le patrimoine du Mont du Temple et des dizaines de personnes. Très émus, les parents de Hallel-Yaffa hy » ont dit : « En ce jour, cinq ans après l’assassinat de notre fille, nous accrochons un écriteau à l’entrée de l’Esplanade du Temple réservée aux Juifs et qui porta le nom de « Shaar Hallel » (Porte de Hallel). C’est notre manière de perpétuer son nom en faveur de tout le peuple d’Israël ».

Pour illustrer la situation absurde dans laquelle se trouve le pays, les parents de la jeune fille ont exprimé leur espoir que les autorités israéliennes ne feront pas ôter cet écriteau par crainte de réactions musulmanes.

 

Source : LPH (Copyrights)

Partager :