Partager :

Le Guangzhou Sino-Israel Bio-industry Investment Fund (GIBF), qui cherche à promouvoir et à investir dans des co-entreprises chinoises et israéliennes du domaine bio-médical, a déclaré lundi, qu’il levait un deuxième fonds pour un total de 300 millions de dollars.

Le fonds GIBF 2 a déjà clôturé 200 millions de dollars et prévoit de lever 100 millions de dollars supplémentaires au cours des trois prochains mois, a déclaré Yehoshua (Shuki) Gleitman, ancien scientifique en chef de l’État d’Israël, qui dirige le fonds.

Le GIBF est un fonds d’investissement médical chinois créé en 2016, en partenariat avec le gouvernement de Guangzhou, la troisième ville la plus importante de Chine, et capitale de la Chine du Sud.

Le département du développement de Guangzhou est un investisseur d’ancrage dans le nouveau fonds, ainsi que d’autres entités gouvernementales chinoises, a déclaré Gleitman lors d’une interview téléphonique.

Le fonds est géré et contrôlé par ses partenaires israéliens, dont Gleitman, le professeur Shlomo Noy, ancien PDG par intérim du Sheba Medical Center à Ramat Gan (Israël) et directeur des activités de R&D de l’hôpital et de sa société de transfert de technologie, aussi Avner Lushi, spécialiste du capital-risque médical.

Source : Times of Israel (Copyrights).

Partager :