Partager :

Israel Aerospace Industries (IAI), la plus grande entreprise aérospatiale et de défense du pays, et la branche britannique du groupe Thales, une multinationale française du secteur de la défense, ont uni leurs forces pour équiper les frégates de la Royal Navy avec le Sea Serpent, un missile antinavire et antisurface avancé.

Le Sea Serpent offre des capacités d’attaque agiles, hautement pénétrantes, combinant l’anti-navire et l’attaque terrestre, à des portées dépassant largement les 200 kilomètres, a déclaré IAI dans un communiqué.

Il est doté d’une tête chercheuse à radiofréquence innovante et d’un système d’analyse des données et de contrôle de l’armement pour assurer la détection, la distinction et la classification précises des cibles.

Il surmonte les contre-feux cinétiques et les contre-mesures électroniques, de sorte que le missile peut localiser et attaquer sa cible dans des environnements variés.

Le missile est conçu pour surmonter des situations encombrées et confuses, dans lesquelles un grand nombre de leurres sont présents, la réalité est perturbée et il y a de fortes interférences électroniques, précise le communiqué.

IAI développe et fabrique des systèmes avancés pour la sécurité aérienne, spatiale, maritime, terrestre, cybernétique et intérieure. Depuis 1953, l’entreprise fournit des solutions technologiques à des clients gouvernementaux et commerciaux du monde entier, notamment des satellites, des missiles, des systèmes d’armes et des munitions, des systèmes sans pilote et robotiques, et des radars.

IsraelValley et Thales.

 

Partager :