Partager :

CAPITOLE. Les élections se sont déroulées sans problème majeur en Israël. Shimon Nachmani, chef de la division des opérations de la police israélienne, avait déclaré avant les élections que la police « ne s’attend pas à des émeutes telles que celle qui s’est produite au Capitole à Washington DC », et qu’elle « n’a aucune information sur des tentatives de perturber l’élection ».

Néanmoins, « la police est préparée à tout scénario ».

Le président d’Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman, avait affirmé que Netanyahu préparait une émeute similaire à l’insurrection du 6 janvier au Capitole américain menée par des partisans de l’ancien président Donald Trump qui refusaient d’accepter sa défaite électorale.

Shimon Nachmani avait déclaré que la police avait terminé les préparatifs du vote à l’échelle nationale, malgré la pandémie.

« Le système électoral actuel pose de nombreux défis auxquels la police doit faire face, et nous sommes ici [prêts] après avoir achevé tous les préparatifs », avait déclaré Nachmani.

« La police fait tout pour atteindre l’objectif le plus important, à savoir permettre à chaque citoyen d’exercer son droit le jour des élections, de se rendre aux urnes et de voter en toute sécurité. »

Partager :