Partager :

La cérémonie des César 2021 n’en finit plus de faire parler d’elle. Jugée tour à tour comme « sidérante », « ridicule », « sans humour » ou comme un « naufrage », l’évènement de la soirée, outre le sacre du réalisateur Albert Dupontel pour son dernier film « Adieu les Cons », a été l’intervention de la comédienne Corinne Masiero, alias capitaine Marleau à la télévision, qui est arrivée sur scène en tenue de Peau d’âne sanguinolent, avant de se mettre complètement nue, « No culture, no futur » écrit sur le ventre, « Rends-nous l’art, Jean [Castex] » sur le dos et des tampons accrochées aux oreilles. Elle entendait par son acte défendre les intermittents du spectacle.

Une autre intervention, qui symbolise également le « naufrage » de la cérémonie, a fait polémique sur les réseaux sociaux : celle du comédien Vincent Dedienne, venu annoncer les lauréats de la catégorie « Meilleur film étranger ».

Ce dernier a commencé son bref discours en citant Hitler, par provocation : « Les guerres passent. Seules les œuvres de la culture ne passent pas. D’où mon amour de l’art. La musique, l’architecture ne sont-elles pas les forces qui montrent le chemin à l’humanité montante ? – Adolf Hitler. »

https://fr.timesofisrael.com
Partager :